Toutes les offres d'emploi handi-accessibles du secteur public, un site emploipublic.fr

Accueil > Témoignages vidéo > Interviews de travailleurs handicapés > Maria Breffy, chargée de standard et secrétariat

Témoignages video

Interviews de travailleurs handicapés

  • Maria Breffy, chargée de standard et secrétariat

    Maria Breffy est chargée de standard et de secrétariat au Conseil régional du Limousin. Son poste de travail est équipé d’une plage tactile pour le support braille et d’un logiciel de synthèse vocale. Témoignages de l’intéressée et de ses collègues.

    Cette vidéo est disponible en plusieurs versions :

  • Vidéo « Maria Breffy, standard et secrétariat » – version sous-titrée, avec audio-description et langue des signes

    Pour pouvoir visionner cette vidéo :

    Haut de page

  • Transcript textuel de la vidéo « Maria Breffy, standard et secrétariat »


    [Audio-description]
    Emploipublic.fr
    Maria, jeune femme d’une trentaine d’années, arrive à son bureau et se met à son poste de travail.

    [Voix-off de la journaliste]
    Maria travaille depuis 20 ans au conseil régional du Limousin.
    Standard, secrétariat, elle effectue les tâches de tout agent administratif.

    [Maria]

    «Secrétariat, un instant…»

    [Voix-off de la journaliste]
    A l'autre bout du fil son interlocuteur serait bien incapable de deviner que Maria est déficiente visuelle.
    Il faut dire que son poste de travail est équipé pour l'aider à surmonter son handicap.

    [Audio-description]
    Maria Breffy, chargée du standard et du secrétariat.

    [Maria]

    «Donc là c'est le standard, le trafic téléphonique.
    J'ai le support Braille, en fait, tout ce qu’il me dit sur l’écran, moi je l’ai sur cette plage tactile de quarante caractères.
    On ne fonctionne que par les boutons. On décroche par un bouton, on raccroche par un bouton.
    Je ne me sers jamais de l'écran. Là je le regarde parce que c'est une manie, mais sinon je ne vois pas ce qu'il y a d'écrit.»

    [Voix-off de la journaliste]
    Et pour lire les mails qu'elle reçoit, son ordinateur est équipé d'une synthèse vocale.
    Ces avancées technologiques ont changé la vie professionnelle de Maria.
    Du coup, au quotidien, ses collègues en viennent presque à oublier son handicap.

    [Audio-description]
    Joëlle Aumaitre: Responsable du service administratif et accueil.

    [Joëlle Aumaitre]

    «On a des réflexes, on sait que Maria ne prendra jamais l'ascenseur seule, donc quand on prend l'ascenseur et qu'on voit qu'elle veut aller quelque part, on dit "Je t'amène..."
    Et si un jour on se rentre dedans, je lui dis "t'es miro, tu m'as pas vue" comme je le dirais à quelqu'un qui est valide qui n'est pas malvoyant.»

    [Voix-off de la journaliste]
    Maria a longtemps travaillé à l'accueil physique des personnes, mais l'aggravation de son handicap a conduit à réfléchir à une évolution de son poste.

    [Audio-description]
    Marie-Françoise Perinet : Directrice des services généraux au Conseil Régional.

    [Marie-Françoise Perinet]

    «En bas, elle se sentait de moins en moins bien pour pouvoir renseigner les personnes qui venaient, qui lui donnaient des lettres à lire alors qu'elle ne pouvait pas le faire.
    Un jour je lui ai demandé si je pouvais évoquer le sujet avec elle, lors de l'évaluation, et au contraire elle m'a dit qu'elle désirait ne plus être en bas.»

    [Voix-off de la journaliste]
    Une formation à un logiciel de synthèse vocale aidant, Maria a donc vu son poste évoluer vers davantage de secrétariat.

    [Marie-Françoise Perinet]

    «Ce n'est pas de la pitié, c'est simplement d'adapter un poste pour qu'ils ne soient pas en difficulté.
    Mais c'est aussi valable pour ceux qui n'ont pas de handicap.
    Tout le monde a des aptitudes, et eux en ont des différentes, et il faut s'en servir, et les aider au mieux.
    Mais comme tout le monde, comme tout agent.»

    [Audio-description]
    Maria et sa collègue, Marie-Françoise, micros en main, interviennent lors d'un colloque au conseil régional.

    [Voix-off de la journaliste]
    Mais la volonté politique n'est pas partout aussi affirmée, avec un taux de 6,5 % d'employés handicapés, le Conseil Régional du Limousin fait à la fois figure de modèle et de cas à part.

    [Audio-description]
    Reportage réalisé par Alcyone Wemaere.
    Février 2009
    © www.emploipublic.fr